Banniere viande

La renaissance du crêmet d’Anjou

Le goûter c'est l'adopter

« C’est un régal des Dieux ! » disait Curnonsky, natif d’Angers et donc grand connaisseur en crêmet d’Anjou. Un subtil mélange de crème fraîche fouettée et de blanc d’œuf battu qui peut se consommer salé (avec du saumon fumé par exemple) ou sucré accompagné de quelques fruits rouges, de confiture ou encore de coulis. Un petit bijou de gourmandise, moulé et égoutté dans un cœur en faïence, à ne pas confondre avec le crêmet de Nantes (un délicieux vendu chez Beillevaire, Coq d’Or du Guide des Gourmands) qui contient, lui, du fromage blanc à l’égal du fontainebleau. Dans la famille de ces régals aériens et crémeux, le crêmet d’Anjou a suscité une passion chez une jeune femme de vigneron du Saumurois (Le Manoir de la Tête Rouge à Puy Notre-Dame, www.manoirdelateterouge.com ), Sophie Reynouard, qui vend les jolis moules fabriqués à la main par Karin Chopin-Lolliérou accompagnés de la recette originale, de quelques gazes (pour l’égouttage) et d’idées pour varier les plaisirs (22 € le coffret avec 2 moules, 39 € avec 4 moules). Un dessert exquis, vite fait et d’un raffinement extrême.

fiche

Pré-salé de la baie de Somme

C'est le 200ème produit agroalimentaire français reconnu par l'Europe

AOP, appellation d'origine protégée pour l'agneau de pré-salé de la baie de Somme qui devient ainsi le 200ème produit agroalimentaire français (hors vins et spiritueux) a être reconnu par la Commission Européenne. Il s'agit d'un agneau d'un minimum de 135 jours, engraissé pendant 75 jours au moins, sur les pâturages côtiers régulièrement recouverts par la mer. Cet agneau est produit depuis le XVème siècle (au moins). Malheureusement, c'est un produit rare : seulement 10 éleveurs pour 1611 agneaux commercialisés dans 60 boucheries et restaurants. Et c'est un animal saisonnier, vendu uniquement de juillet à novembre. Si vous en trouvez, n'hésitez pas, goûtez-le. Infos sur www.inao.gouv.fr

fiche

Gruyère AOP et Gruyère IGP

L'un est suisse, l'autre français

Tandis que le gruyère suisse, né dans la région de la Gruyère, dans les cantons de Vaud, Fribourg, Neufchâtel, Jura et quelques communes du canton de Berne, et reconnu AOC depuis 2001 transformée en AOP européenne en 2012, revendique son authenticité, le guyère français, produit dans pas moins de 12 départements, de la Haute-Marne à l'Isère, a réussi à obtenir une IGP (indication géographique protégée). Mais le consommateur aurait tord de les confondre. Certes les deux gruyères sont des pâtes dures au lait cru de vache mais c'est à peu près tout ce qui les rassemble : le premier n'a pas de trou, mais il est affiné entre 5 et 18 mois sur des planches d'épicea ce qui donne couleur et saveur intense à sa pâte; le second est affiné "au moins 120 jours", ce qui ne fait que 4 mois, et son goût moins prononcé plait à certains mais pas forcément aux grands amateurs. Il est parfait, en râpé, sur les gratins... Reste que cette IGP nous protège des gruyères bretons !
Pour tout savoir sur le vrai gruyère de la région de Gruyère : www.gruyere.com

fiche

IGP pour l'ail fumé d'Arleux

Une spécialité du Nord enfin reconnue

L’ail fumé d’Arleux est produit dans 62 communes du bassin d’Arleux à cheval sur les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Il se présente sous forme de tresses d’ail d’une couleur allant du brun roux léger au brun foncé qui peuvent réunir de 10 à 120 têtes et parfois de 3 têtes seulement. Les variétés utilisées sont de type « Ail du Nord ». Le séchage des têtes d’ail s’effectue avec les fanes, permettant ainsi la confection à la main des tresses. Le fumage, qui a lieu après le tressage, est réalisé dans un fumoir d’une température inférieure à 42°C et dure au moins 7 jours. La très longue conservation de l’ail (parfois plus d’1 an) est obtenue par ce fumage lent issu de matériaux (tourbe, lignite, courte-paille et sciure) traditionnellement utilisés dans la région d’Arleux. Chaque producteur choisit parmi ces matériaux pour constituer son mélange, donnant à son ail un fumage qui lui est propre. Il s’agit d’un produit régional ancien et réputé, les premiers textes mentionnant l’ail fumé d’Arleux datant de 1804. Le Guide des Gourmands compte depuis toujours deux bonnes adresses d'ail fumé d'Arleux à la saveur étonnante. Idéal pour mitonner une volaille aux gousses d'ail au goût particulier.

fiche

Les dîners insolites du Patrimoine : le succès !

Nouvelle saison avec 150 dîners de la Champagne à l'Alsace en passant par la Lorraine

Château des Lumières à Lunéville, Musée de la Cour d'Or à Metz, Centrale Hydroélectrique de Kembs, Musée des Beaux Arts de Châlon-en-Champagne, Museum Aquarium de Nancy... les lieux sont souvent superbes, toujours étonnants et les repas mis en scène par de grands noms des arts de la table et par des chefs de talent, parfois étoilés. Bref, tout est réui pour que les convives passent un moment mémorable ! Cette nouvelle saison fait appel à 53 lieux exceptionnels qui vont du château au musée en passant par des sites industriels et à une trentaine de chefs de talent. Un joli cadeau à offrir (ou à s'offrir) : de 35 à 125 €. Programme détaillé et réservations sur dinersinsolites.com

fiche

Profitez des Semaines aux P'tits Oignons

Pour retrouver la bonne vieille soupe à l'oignon

Avec l'automne et ses premiers jours gris, on retrouve avec plaisir l'oignon, légume universel, entrant dans de nombreux plats du monde entier et jouant le premier rôle dans quelques spécialités bien de chez nous comme la gratinée à l'oignon, la purée Soubise, la tarte à l'oignon, la pissaladière, la compote d'oignon, l'entrecôte lyonnaise ou les oignons farcis. Mangez des oignons de nos régions : c'est la saison ! Et si vous voulez plus d'infos sur l'oignon www.oignon.info

fiche

"Menu-Mental" chez les Bouquinistes de Guy Savoy

Déjeuner ou diner dans une oeuvre d'art

Avant les murs étaient couverts de livres... aujourd'hui, ce sont des mots ! L'oeuvre "Menu-Mental" de Fabrice Hyber "dévore" le restaurant et lui donne une vie particulière, gourmande, amusante, appétissante et universelle, car si elle parle toujours de cuisine, c'est en plusieurs langues. De quoi animer un repas d'autant plus délectable que la carte a été revisitée par Guy Savoy et le chef Stéphane Perraud : retour aux fondamentaux avec des petits plats d'avant mis au goût du jour comme les maquereaux au muscadet, les oeufs mimosas, le lapin à la moutarde, le cochon de lait confit aux lentilles ou l'île flottante à la praline rose. Ce qui n'empêche pas les produits "tendance" d'être présents comme le carpaccio de poulpe, incontournable aujourd'hui à Paris ou la célèbre brioche aux fruits. Avec des formules à prix sage au déjeuner comme au dîner  - 29 € pour deux services, 36 € pour 3-, voilà de quoi attirer les gourmands !
Les Bouquinistes, 54, quai des Grands Augustins, 75006 Paris, tél.: 01 43 25 45 94 - www.lesbouquinistes.com
Ouvert 7/7 déjeuner et diner

fiche

François Bourgon plaide pour le lait cru

Le fromager toulousain veut valoriser le métier d'affineur

Sacré Meilleur Ouvrier de France Fromager en 2011, Coq d’or du Guide des Gourmands 2019, François Bourgon insiste sur les bienfaits du lait cru, boudé par les industriels, et prône ses qualités sensorielles et organoleptiques qui signent un terroir. Sur les étals de sa boutique à Toulouse, les 500 variétés de fromages, exclusivement fabriquées avec du lait cru fermier, condensent toute la richesse du patrimoine fromager français. Son pladoyer dans Humeur à coeur

fiche

Trève pour le poulpe

Bravo à Juan Arbelaez qui décide de laisser au céphalopode quelques mois pour se reproduire.

En retirant le poulpe de la carte de ses 6 restaurants pendant sa longue période de reproduction (jusqu'au mois de novembre), Juan Arbelaez montre sa volonté de protéger cette espèce menacée : depuis quelques années, les gourmands montrent une telle passion pour ce céphalopode que les ressources diminuent sérieusement (au dernier SIAL, on parlait même dans les allées d'une pénurie de poulpe et l'augmentation des prix est là pour prouver la raréfaction). Pour agir, rien de tel qu'une décision raisonnable. A suivre par tous les amateurs qui seront d'autant plus heureux de retrouver leurs tentacules adorées dès le début décembre !

fiche

Mon Abonnement

Mot de passe oublié ?

Recherche Produits

Coqs d'Or
Nouveau dans le Guide



Les Coqs d'Or 2019

Les Coqs d'Or 2019

Champagne
Charles Clément

Champagne <br> Charles Clément

Périgord Attitude

Périgord Attitude

Miss Pô a... délicieusement goûté

Miss Pô a... délicieusement goûté

Vignerons Catalans

Vignerons Catalans

UN FILM NATURE
par Michel Dovaz

UN FILM NATURE  <Br> par Michel Dovaz

Marie.net

Marie.net

image description